By Stamboltsyan, Public Domain, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=12838444

Ce scrutin anticipé est provoqué par la démission de l’ancien maire Taron Margarian, membre du HHK, à la suite de révélations de corruption et de la révolution arménienne de 2018. Le scrutin est remporté par la liste Mon pas mené par Hayk Maroutian, membre du Contrat civil, en alliance avec le Parti de la mission, tous deux alliés au Premier ministre Nikol Pachinian et son Alliance « La sortie ».

Malgré une forte abstention, leur victoire écrasante avec plus de 80 % des suffrages et 56 sièges sur 65 est considérée comme un test très favorable pour ce dernier en vue de probables élections législatives anticipées. (source Wikipedia).

Plus d’infos : https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lections_municipales_de_2018_%C3%A0_Erevan

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *