Hong-Kong : large victoire des militants « pro-démocratie » lors des élections locales

Des élections locales se sont déroulées le 24 novembre 2019 à Hong-Kong. Il s’agissait du premier scrutin électoral depuis le lancement des manifestations le 15 mars 2019 contre l’amendement de la loi d’extradition (Anti-Extradition Bill Protests ou 反送中運動). Ces élections ont été marquées par une large victoire du camp démocratique et des groupes « localistes » qui luttent pour le droit à l’autodétermination de Honk-kong.

(source : https://www.instagram.com/p/B2EQ1FPnDh1)

Ces élections visaient à renouveler 452 des 479 sièges dans 18 conseils de districts. Elles ont été marquées par un taux de participation record (71 % contre 47 % lors du précédent scrutin). Cette mobilisation a permis au camp pro-démocratie de gagner la majorité des sièges dans 17 des 18 districts, soit 278 sièges.

Selon le militant Ed Chin « Les Hongkongais n’ont pas voté pour résoudre les problèmes de toilettes publiques ou de sangliers qui défoncent les poubelles. Ils ont voté pour redire haut et fort leur attachement à leurs libertés fondamentales et leur soutien collectif aux manifestants qui sont montés au front depuis six mois pour les défendre » (AFP).

Cette élection est  une défaite pour le gouvernement de Carrie Lam soutenu par le régime autoritaire chinois. Si les compétences du gouvernement local restent à ce jour relativement limitées, ces élections marquent une nouvelle étape pour le mouvement social et l’autodétermination de l’île revendiquée par les militants pro-démocratie & localistes.

N’hésitez pas à partager vos analyses et documents sur : https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lections_locales_hongkongaises_de_2019

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *